Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Consulting e-commerce: informatique

Daniel Broche #techno e-commerce, #Web-Tech
Consulting e-commerce: informatique: picture matrice consulting informatique by danielbroche

L'e-commerce c'est du commerce. Mais derrière le "e" se trouvent beaucoup de problèmes pas simples à résoudre pour le marchand:   Pourquoi Google n'aime pas mon site ?   Magento ou Prestashop ?   A quoi sert Facebook ?    Dans quel esprit tordu est né 3D secure ?   etc...

Dans bien des cas la réponse est simple: Demandez à un consultant e-commerce ! Il saura vous trouver la bonne matrice qui explique comment faire le bon choix. Afin d'illustrer ce propos je vous présente ma matrice de choix informatique qui synthétise le marché global du computing moderne.

Face à un choix technique vous pouvez trouver la solution la mieux adapté à vos goûts en fonction du budget et de l'efficacité attendue:

  • Pas cher et inutile: Tout le monde connait un copain qui code. Au pire grâce à Linkedin et Viadeo vous n'êtes qu'à 6 connexions de Bill Gates ou Linus Torvalds. Sachez cependant que le temps de rentrer en contact avec eux, votre besoin informatique aura disparu. CQFD.
  • Toujours inutile mais cher, le vaporware permet d'en mettre plein la vue, surtout en avant vente. Le vaporware le plus connu est MSOffice dont je me suis d'ailleurs servi pour faire ce superbe slide. On a tous les outils en gratuit mais dans Office il y a tout de même beaucoup plus de fonctionnalités que l'on utilisera jamais. En e-commerce on trouve de plus en plus de vaporware, en particulier dans le marketing. Pensez y quand vous voyez écrit "mode SAAS":  cela signifie que le fournisseur est sûr que le client ne peut pas se rendre compte que ce qu'il achète est joli mais vide. Idem avec multicanal et 360°: ce sont des procédés algorithmiques esthétiques pour vous faire tourner en rond et perdre de vue définitivement le but initial. CQFD.
  • Toujours cher mais cette fois utile: On trouve les usines à gaz. C'est dans cette catgéorie que l'on trouve Magento, Prestashop et leurs cousins; ainsi que toutes les questions qui les accompagnent:  Faut il moins d'ingénieur sur Java que PHP5 ? Vais je obtenir la certification sur la norme HTML5-W3C-PCI/DSS ? Mon datacenter doit être classée SEVESO ?
  • Enfin reste le marché du pas cher et utile qui regroupe les rustines et patchs en tous genres. Linux est certainement le produit le plus connu de ce marché mais chez les e-commerçants on parlera plutôt du template pompé sur Amazon, de la moulinette d'export de catalogue qui va bien et du script qui a sauvé la base du crash système au moment des soldes. Paradoxalement si ce dernier segment est celui qui fait travailler le plus de monde dans l'e-commerce, c'est aussi celui qui est le moins représenté dans les grands messes telle que le salon e-commerce Paris. On ne peut pas être en train de bombarder Paypal en DDos et en même temps faire des relations publiques...

J'espère que ces précieux conseils vous aiderons à comprendre vos erreurs du passé qui vous pourrissent les ventes en ce moment; et peut être même faire de meilleurs choix à l'avenir pour rattraper Amazon qui a encore 15 ans d'avance.

Credit-photo: matrice consulting informatique, première mise en ligne par danielbroche.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Christophe 21/12/2012 16:34

Merci Daniel pour ce billet rafraichissant, un peu d'humour en prévision des fêtes ;)
Concernant le SaaS, tu fais référence à des expériences en particulier?

Alexis 21/12/2012 16:34

En fait, il faut surtout savoir ce qu'on veut et pourquoi on le veut. A perdre de vue ces deux fondamentaux, on se perd et on arrive généralement nulle part.

Quattrociocchi Philippe 21/12/2012 16:34

Concernant les usines à gaz "util et cher", il ne faut pas oublier que cela reste de l'informatique et que la machine ne fait que ce que l'homme lui a demandé.
Amazon a 15 ans d'avance, mais les 10 premières années n'ont pas été simples tant au niveau métier qu'au niveau technique.
Lorsque l'on voit "google", "Amazon" et un "iphone", force est de constater que la simplicité est facteur de succès. Par contre, au niveau investissement, "cher" est un euphémisme, mais reste très relatif compte tenu de la rentabilité des 3 modèles.
La seule difficulté dans tout cela, c'est de rencontrer les bonnes personnes, avec les bonnes compétences, au bon moment! Parole de prestataire ;)

Thierry 21/12/2012 16:34

Quand je vois, sur les forums PS des gens qui se lancent sur un e-commerce / ps (on aurait les meme sur magento je pense) et qui disent : je ne connais rien mais je veux créer un site ecommerce sur ps , je leur souhaite bon courage.
Perso , je fais tout moi même car je suis informaticien, et encore, j'ai mes limites (sur le design), mais au moins s'il faut modifier quelque chose, nul besoin de faire appel a un prestataire.
Les même vont pleurer car leur boutique n'est visible nulle part ...

Facebook Twitter RSS Contact