Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Amazon & Facebook alliance

Daniel Broche #amazon, #Cartoon, #e-commerce 2.0, #facebook
Amazon & Facebook alliance: picture Amazon+Facebook super project against Google car by danielbroche

Cela vous a peut être échappé mais cet été Amazon et Facebook se sont alliés pour faire du vrai social shopping (pas juste un blog avec une boutique). Désormais on peut pomper pleins d'idées shopping chez ses amis Facebook, et les voir apparaître directement dans les suggestions d'Amazon à un clic du débit CB (hors 3D secure).
Voire on pourrait même accéder aux produits d'une marque directement dans la Fan page (mais jusqu'ou ira t'on !).

Certes il ne s'agit là ni plus ni moins que d'une affiliation très poussée. Mais elle a l'avantage de puiser dans une base de 500 millions d'utilisateurs, ce qui change un peu la dimension de la plateforme...

Amazon ayant jusqu'ici tracé la voie de e-commerce avec une capacité d'anticipation assez phénoménale, on peut s'attendre à ce qu'une partie du futur de l'affiliation se joue dans les social graphs et autres joyeusetés ayant trait à la "privacy" des internautes.
Une alternative crédible au tout-Google ?

En attendant de le savoir voici quelques pistes:
- Un module magento pour poster plein d'idées shopping a vos amis depuis la boutique
- Exporter son catalogue produit dans Facebook avec Lengow.

ps: si quelqu'un a déjà trouvé le moindre intérêt économique a avoir des fans quand on est e-marchand, je veux bien qu'il explique en commentaire.

 

Credit-photo: Amazon+Facebook super project against Google car, première mise en ligne par danielbroche.

Chemise sur Mesure 21/12/2012 16:34

Il est claire que tout le monde s'en fou de savoir qu'on vient d'acheter un nouveau frigo chez Cdiscount, en revanche pour ce qui est plus personnel type livres, ebboks, mode...ça a plus de sens.
Je rajouterai que cette nouvelle fonctionnalité d'Amazon serait dénouée de sens sans un service exemplaire et un réelle satisfaction client derrière. Ce qui je pense est le cas d'Amazon !

Marc Schillaci 21/12/2012 16:34

Je rebondis sur ton PS.
Il y a15 jours à shop.org la grosse vanne quand quelqu’un disait « tel marchand il est au top dans les réseaux sociaux, il a x centaines de milliers de fans sur sa page face book… » L’autre lui rétorquait « et il a toujours son job ? ».
En effet, beaucoup de CEO sont arrivés aux mêmes conclusions de toi sur la rentabilité des fans et ont pris des mesures assez violentes vis-à-vis des équipes qui ont tout misé sur facebook ces deux dernières années.
Ceci étant, comme dans la science et l’évolution la majorité a toujours tort, nous pourrions avoir des surprises !

Vince 21/12/2012 16:34

Prenons un cas concret: Archiduchesse.
Il a plus de 'fans' que de clients! (Vu sa transparence, il annonce son nombre de clients sur son site).
Là je dis chapeau! Félicitations! Belle 'réussite sociale' si j' ose dire :-)
Plus sérieusement, c' est un gros problème non?
On pourrait penser qu' une grande partie (majorité?) des clients ne sont pas sur FB, cela voudrait donc dire qu' une grande partie des fans ne sont pas clients...
Ennuyeux je trouve... que de ne pas pouvoir 'convertir' ses fans, alors que nous sommes face à un produit pas cher du tout et que tout le monde consomme ce type de produit ...
Les clients sont de toute façon des girouettes et je ne crois pas trop à la fidélisation. Par contre, ce système permet aux fans de 'communiquer' à leurs amis sur les produits archiduchesse qui est perçu comme 'sub zero cool'.
La clé est là justement: le degré de 'coolness' du fan.
On doit montrer qu' on est cool (en suivant les bons blogs, les bons musicos, les bons films...), archiduchesse est 'cool' donc on devient fan...
De là à vendre...

Chemise sur Mesure 21/12/2012 16:34

@Vince,
Je ne pense pas qu'on puisse parler de "gros problème" dans le sens ou ça n'a aucun coût direct. Ca fait pour moi parti de la communication. Une visibilité quasi gratuite dans leur cas.
Après il est claire qu'on ne va pas sur Facebook pour faire du shopping ni pour faire des recherches de produits ou de marques. Il ne me semble pas pertinent de chercher un lien entre Fan et Transfo. C'est à mon sens quelqu'un qui apprécie ce que l'on fait, et qui le manifeste et offre une visibilité à la marque. Négligeable et risqué peut être pour les gros commerçants.
On vera ce que donnent les outils comme Lengow et Boosket en terme de transfo. En revanche les Wizzme et autres ont plus de sens à mon avis.
Ce que je constate autour de moi c'est qu'il y a une tendance chez les jeunes à passer leur journée sur Facebook pour travailler leur "coolness" comme tu dis, et qu'ils répondent plus rapidement à un poste/inbox qu'à un mail.
EX: Un client de 19 ans ne répondait pas à un mail de notre support client concernant une incohérence dans ses mesures. Je suis allé voir sur FB, il était Fan, je lui ai envoyé un inbox, en 10 min j'avais ma réponse.
Cas isolé? Peut être ! Tendance ? le temps nous le dira... Toujours est-il que le client en question à trouvé ça original, mais efficace. Je ne serai pas étonné de voir apparaitre une offre CRM Facebook un jour ou l'autre (un peu ambitieux mais pourquoi pas?)
De là à communiquer sur ses chiffres et autres infos business sur sa Fan page, suis pas Fan ;)

Chemise sur Mesure 21/12/2012 16:34

Salut Daniel,
Merci pour cet article. Une petite réaction/témoignage à chaud sur les Fans Facebook sur l'intérêt des interaction entre sites e-commerce et Facebook.
Quelques banalités tout d'abord pour dire que l'e-commerce a changer les moeurs de consommation notamment via les gros progrès sur l'experience utilisateur. Une offre pléthorique dans tout les domaines, de plus en plus de choix dans les sites marchants pour un même produit. Au delà des problématiques de marque et de la perception par le consommateur/visiteur potentiel, les distributeurs font face à de gros coûts marketing et merchandising pour donner envie au visiteur d'acheter chez eux.
Dans une optique d'amélioration du taux de transfo les avis clients apportent déjà un gros plus dans la prise de décision, même si le visiteur peut se sentir distant des gens ayant laissés un avis. Le bouche à oreille et les témoignages d'amis/de proches restent selon moi beaucoup plus convaincants.
Un blog aide à fidéliser des visiteurs déjà client de part la proximité ressentie, l'aspect "backstage" (cf: Archiduchesse, Zappos...). Cependant l'info ne vient pas au prospect, et il ne faut pas compter sur ses visiteurs pour s'abonner aux flux. Seuls les passionnés et les curieux s'y attellent.
Facebook est aujourd'hui chez les - de 30 ans la première source d'info sur son entourage. Sans rien demander à personne on est informé qu'un tel a... L'information vient à nous, elle n'est pas perçue comme "spam", et libre à nous de l'ignorer. Cependant le simple fait de voire une feed de l'un de nos proche (d'un groupe, d'une Fan Page...), de voir en atterrissant sur une fan page que des amis sont aussi Fan, donne du crédit à la marque, au distributeur, ect...
Outre l'effet de com' certes pas d'intérêt économique immédiat, mais proximité avec le client/prospect, qui joue inconsciemment lorsque le besoin est perçu par la suite.
Comme beaucoup de gens je suis quelqu'un qui aime bien toucher avant d'acheter, surtout pour les produits qui ne constituent pas à mon sens un vrai besoin, ou une vraie opportunité d'achat.
Pour prende l'exemple de la boutique que je viens de lancer, le produit est technique (chemise sur mesure), le process de commande est super anxiogène de part la personnalisation mais aussi de la prise de mesure (beaucoup de choix, d'interrogation, la peur de se tromper...). Les nouveaux visiteurs n'achètent jamais à leur première visite, mais n'hésitent pas à se laisser tenter après avoir vu que certains de leurs amis, plus audacieux ont déjà eu une experience d'achat concluante.
La présence sur Facebook (Fan Page) permet d'une part de mettre en relation les clients et les prospects, mais aussi de tenir informés les clients de nouveaux arrivages, de nouvelles options, de promo, des événements... (même si de récentes études montrent que les Fans n'attendent pas de promo).
Chez Cotton Soicety nous avons fait le choix de pousser le concept plus loin en développant une page "Society" ou les visiteurs peuvent voir directement à leur arrivée sur le site qui de leurs amis est déjà passé par là, ce qu'ils ont commandés, leur wishlist & co.
Cela fait moins d'un mois que le site est lancé, nous constatons tout juste les premières réactions très positives sur ces fonctionnalités de "Social Shopping". Sans compter le trafique qualifié "gratuit" (plus de 40% de nos visiteurs viennent de Facebook), 80% des commandes sont passées par des visite from Facebook. Il ne faut pas oublier que ceux qui sont nés avec internet sont "tous" sur Facebook aujourd'hui, et que notre offre cible ces gens là.
Alors oui, notre référencement n'est pas encore tip top car nouvel acteur, les sources de trafique pas super diversifiées mais pour l'instant le social shopping nous apportent que des avantages.
J'ai envie d'en dire plus mais le post est déjà suffisamment long ;) Je bookmark et vous redonne mon point de vu dans 3-4 mois !

Facebook Twitter RSS Contact