Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Petit gros

Daniel Broche #e-commerce: généralités

Qui a raison: Les gros e-marchands qui pensent devenir les hypermarchés de demain et rafler toute la clientèle ou les petits e-commerçants super spécialisés qui pensent être les seuls à offrir un service adapté au client ?

POCarles constate que tenir un petit eshop n'est pas une promenade de santé.

HK propose d'agir plus par opportunisme et imagination que par une longue et complexe stratégie

OLevy pense que c'est plié et que les gros e-marchand peuvent déjà réfléchir à leur future et inévitable liquidation

PKM et Gauthier Picquart préfèrent un petit site qui vend des produits sur-mesure ou très pointus à un gros qui ratisse large et perd des sous.

Tout ceci semble donc condamner les acteurs qui se situent entre les géants du web et les artisans du net. Pourtant Discounteo et d'autres que je connais sont de parfaits contre-exemples comme quoi on peut aussi trouver de la rentabilité en e-commerce avec une activité entre 10 et 100M€.

Cette dichotomie trop simplificatrice vient du fait que ceux qui captent l'attention sont les patrons "stars" du web: Ils sont soit des très très gros emarchands, soit des fournisseurs de service. Dans les deux cas ils prêchent pour leur paroisse: Les premiers visant le leadership, les seconds étant intéressés par la manne que représente le petit e-commerce, moins gourmand en terme de personnalisation de l'offre de service, donc plus rentable sur la quantité car standardisable.

Il manque aussi des chiffres pour se rendre compte plus précisément de l'effet de fond click-and-mortar avec tous les petits magasins qui vont sur le web de façon annexe et opportuniste. Bref c'est très compliqué et HK a bien raison de dire que ce qui compte c'est avant tout de s'adapter et innover.

Facebook Twitter RSS Contact