Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce: Luxe, europe et concurrence

Daniel Broche #e-commerce: juridique
ecommerce: Luxe, europe et concurrence: picture On the way to the G20 by European Parliament

Le texte qui a reglementer l'e-commerce en Europe pour les 10 ans à venir sera appliqué en juin. L'industrie du luxe, fortement créatrice de valeur, a pesé de tout son poids pour la distribution sélective.

Le commissaire à la concurrence a publié hier des éléments visant à rassurer les purs players de l'e-commerce. Deux points vont faire couler de l'encre et stimuler les méninges des conseils juridiques:

  • For selective distribution this means that manufacturers cannot limit the quantities sold over the Internet or request distributors charge higher prices for the products to be sold on-line.
  • There are no "chasse-gardées" or partitioning of the single market when a consumer shops online.

Il va donc falloir des magasins pour continuer à commercialiser certains produits de marques mais une fois les magasins agrées, le site e-commerce pourra vendre dans toute l'Europe sans limitation ni sur le prix, ni sur les quantités. Allez comprendre l'intérêt du magasin au final...

D'ailleurs j'imagine le business qui se dessine pour contourner cela dans l'univers du luxe: Nous pourrions ouvrir des magasins haut-de-gamme mutualisés. Sorte de Grands Magasins parisiens à la sauce du web: A l'intérieur on y retrouverait des corners d'e-commerçants en lieu et place des corners de marque du printemps ou des galeries Lafayette. Ce serait amusant de voir un eBay ou un Priceminister proposer un service de ce genre à ses clients marchands pour conserver leur part de marché ecommerce dans le luxe.

Credit-photo: On the way to the G20, originally uploaded by European Parliament.

Sébastien 21/12/2012 16:33

Au final, ils ont quand même levé les craintes concernant des abus de produits de grande consommation.

ckarone 21/12/2012 16:33

Si un fabriquant ne veut pas que ses produits ce retrouvent sur le net, et que le prix de ceux ci soient tirés vers le bas, cette marque ne pourra rien faire, à si ne pas livrer le site/magasin.

Daniel Broche 21/12/2012 16:33

@ckarone: Ce n'est pas au fabricant de décider si ses produits doivent être sur le net ou pas, c'est au consommateur.
Quand au refus de livrer, cela n'a rien à voir avec la distribution sélective.

ckarone 21/12/2012 16:33

Il est certains que le consommateur doit pouvoir choisir.
Oui, ne pas livrer, ce n'est pas de la distribution sélective mais un moyen d'épurer avant de signer les contrats commerciaux et d'imposer des magasins en dur.

Olivier 21/12/2012 16:33

Le concept de grand magasin avec des shop-in-shop existe déjà :
c'est le concept de TheCorner.com lancé par Yoox

Daniel Broche 21/12/2012 16:33

Je parle de shop-in-shop dans un magasin physique réel, pas sur un site web
Une sorte de super point relai ou on trouve des guichets par ecommerçant avec des conseillers et de l'accessoire complémentaire...

Facebook Twitter RSS Contact