Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

CPC vs CPA

Daniel Broche #cpc cpa affiliation workit clic, #e-marketing

Lle dilemme du e-marchand face aux deux modèles publicitaires n'est pas neuf: Coût par clic ou coût par action ? Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients vis à vis d'un site marchand. Dans la vidéo qui suit, WorkIT plaide pour le modèle de l'affiliation qui pose, selon eux, moins de soucis de dépendance vis à vis du marchand. Donc une meilleure objectivité pour la comparaison de prix.
Après quelques années d'expérience je n'ai toujours pas d'avis tranché sur la question.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Anto 21/12/2012 16:33

En tant que ecommerçant, le CPA est pour moi la meilleure solution. Un partenariat WinWin pour reprendre un terme à la mode !
J'ai été surpris de constater que de nombreux shopbots fonctionnent uniquement au CPC...
Dans les deux modèles les dérivent peuvent exister selon moi : incitation au clic, ou mise en avant des produits produit un fort CPA

Jul 21/12/2012 16:33

bonjour,
le sens de la question est plutôt CPC vs CPA : quel modèle est le plus objectif dans le cadre des comparateurs de prix ? non ?
Car bien évidement du côté du marchand, il n'y a pas de doute a avoir dans ses campagnes d'acquisition, le CPA est naturellement plus avantageux. Le seul inconvénient de ce modèle est de reporter "les riques de transfo" sur l'éditeur. Par conséquent, le marchand aura bcp de moins de visibilité.
L'enjeu ne se situe pas entre CPC contre CPA, mais bien dans la détermination du coût d'acquisition du marchand.
Dans le contexte des comparateurs de prix, les CPC étant relativement élevés, il est difficile de respecter son coup d'acquisition mais je ne pense pas que les marchands aient le choix. La technique est donc de mettre en avant une partie de son catalogue produit sur les shopbots pour limiter les côuts et optimiser son CAC.

RemyA 21/12/2012 16:33

J'ai un gros doute sur l'objectivité de l'affiliation. C'est objectif si et seulement si l'équipe technique de l'intermédiaire est limitée dans ses réalisations.
Il est finalement assez simple pour l'intermédiaire de récupérer l'information nécessaire lui permettant de déterminer les offres qui lui rapporteront le plus d'argent (en CPA, il lui est facile de calculer ce que peut lui rapporter un clic si il est converti en vente) et en couplant cela avec le feedback sur la conversion (information qu'il récupère forcément en CPA, puisque la conversion implique qu'il est payé). Avec ces informations, il peut donc mettre en avant les offres les plus intéressantes de son point de vue, voire éliminer les offres vraiment pas intéressantes.
L'objectivité n'est la que si l'intermédiaire essaie d'être objectif.

Facebook Twitter RSS Contact