Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Comparateurs: Charte & Label officialisés

Daniel Broche #charte, #comparateur, #e-marketing, #ecommerce, #fevad, #label

Charte-comparateur-logo-fevadLes premiers comparateurs agrées ont été dévoilé en cette période de soldes. Après avoir travaillé à la création d'une charte sous l'égide de la FEVAD, les sites de comparaison de prix ont été audités par EY afin de vérifier la bonne tenue de leurs engagements.

Cette charte est une bonne chose car le domaine de la comparaison de prix mélange allègrement sociétés professionnelles et amateurs talentueux et opportunistes parfois peu scrupuleux. L'information délivrée a souvent un impact significatif sur les achats des consommateurs.

Les principales avancées de cette charte sont les suivantes:

  • Des prix plus clairs pour le consommateurs: L'Affichage de prix TFC (tous frais compris) est obligatoire: Le consommateur qui compare des tarifs ne mélange donc pas des produits livrés garantis avec de la seconde main sans le savoir sur les sites agrées.
  • Comparer des vendeurs professionnels: L'Engagement à dé-réferencer les e-marchands qui trompent les consommateurs est souscrit.
  • Ne pas favoriser un e-marchand plus qu'un autre: Les conditions d'affichage sont les mêmes pour tout le monde ce qui n'est pas quand on n'a aucune conditions générales de vente...

C'est donc une avancée pour les consommateurs & les e-marchands. Maintenant un des enjeux est de motiver les nombreux comparateurs absents à faire un effort pour se professionnaliser et se doter à leur tour de règles de déontologie.
La charte actuelle a le mérite d'exister et j'espère bien qu'elle sera aussi amenée à évoluer. Plusieurs points méritent reflexion:

  • Les notes et avis clients sur les marchands sont établies et comparées sans réelles précautions statistiques. Les comparateurs leaders ont toutes les billes pour faire des sondages qui apportent une info pertinente au client sans risque de biais du e-marchand. Pour l'instant il faut reconnaitre qu'on est plus proche du micro trottoir sauvage que de Sofres.
  • Le temps réel & la géolocalisation des offres vont monter en puissance avec le web mobile. Cela crée de nouveaux enjeux et un besoin encore plus grand de clarté pour le consommateur. 
  • Le marchand doit avoir de meilleures gages sur la qualité du trafic qu'il achète. Les comparateurs dotés de réseaux de diffusion devraient imiter la bonne pratique de Google et laisser la main au marchand pour investir ou non sur chaque support.

Souhaitons que cette initative inspire d'autres professions connexes au e-commerce (Affiliation, Transports...) pour le plus grand bénéfice des e-acheteurs et donc la pérénnité du commerce sur le net.

Liens:

Précédent note sur la charte, Twenga et les prix TFC

La charte des comparateurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact