Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

DGCCRF: Cheminées ethanol = danger ?

Le message envoyé par la Commission de sécurité des consommateurs est clair et on ne peut plus alarmiste: Les cheminées ethanol sont des bombes à retardement !!

Diantre ! Ayant investit dans un de ces modèles que j'ai vendu sur Discounteo cet automne, je suis immédiatement interpelé par cette mise en garde diffusée en boucle sur les ondes ce matin.

DGCCRF: Cheminées ethanol = danger ?: picture Flamme ethanol by danielbroche
Flamme ethanol, première mise en ligne par danielbroche.

Les cheminées ethanol sont un produit tendance. Il suffit de regarder l'évolution du mot clef sur google. La popularité grandissante de cette alternative à la cheminée traditionnelle est logique: Ce produit intelligent et design est mieux adapté au mode de vie urbain.

L'impact du message d'alerte est donc fort car il va bénéficier de la popularité du concept et l'attaquer violement. Clairement cela va planter ce marché pour un bon moment.

De quoi est-il question au juste ?

- Risque de brulure: Certes il ne faut pas rallumer ou recharger la cheminée lorsqu'elle est chaude. Oui une flamme de cheminée ça brule. Il me semble que tout à chacun est conscient de cela en achetant sa cheminée.
- Risque de rejet de monoxyde de carbone: La combustion de l'ethanol est censée rejeter du dioxyde de carbone et de la vapeur d'eau, si elle se déroule normalement. En cas de manque d'oxygene, elle peut en effet rejeter du monoxyde de carbone. N'ayant aucun élément précis sur la question, je ne suis pas en mesure de savoir si ma cheminée brule bien ou non. Et je ne vais pas ouvrir ma fenêtre en plein hiver pour être sur que ma cheminée ne manque pas d'oxygène...

Une chose est sûre: "Monoxyde de carbone" ça fout les jetons. Je m'imagine déjà en train de mourir dans mon sommeil par asphyxie...
Enfin bon, laisser tourner une cheminée bioethanol toute la nuit, au prix de l'ethanol, et au vu de l'autonomie des réservoirs standards, ce n'est pas à la portée de tout le monde ! D'ailleurs le test conclue que les seuils atteints lors des tests sont loin d'être mortels.

- Rejet d'Oxyde d'azote: Plusieurs heures d'utilisation de cheminées bio pourrait produire l'équivalent d'une bonne pollution à l'oxyde d'azote. A priori rien de bien pire que ce que l'on respire le matin dans les bouchons sur le périphérique, mais cela mérite que l'on cherche une solution, ou au moins que l'on installe un capteur de mesure dans la salle de la cheminée.

En fait le noeud du problème se trouve au niveau des bruleurs. Le bruleur est une pièce techniquement complexe qui coute cher et explique le prix élevé actuel des cheminées sur le marché.
Or l'envol de ce marché a donné des idées à de nombreux acteurs: Et depuis quelques mois on voit sortir des cheminées non discountées entre 300€ et 500€, la ou il y a un an rien n'existait en dessous de 1000€ !
L'écart de prix monstrueux entre l'entrée de gamme et les meilleurs modèles ne s'explique pas que par le design. La tentation peut être grande de faire des économies sur la production des bruleurs.
Je pense donc que le message de cette association arrive à point pour signaler qu'il serait bon de normaliser la technologie des brûleurs face à la tentation de sortir des produits techniquement peu fiables.

Sur ce jeune marché, l'effort d'innovation doit porter autant sur la technologie que sur le design.

Je déplore juste que le message soit aussi alarmiste et mette en cause tous les produits sans distinction. Du coup ce sont les vendeurs de détecteurs d'oxydes qui vont se frotter les mains !

MAJ: Le reportage sur France3 qui en parle:

woods 21/12/2012 16:33

Un test sur la teneur en monoxyde de carbone effectué avec des cheminées à l'éthanol allumées dans une pièce ... étonnant!
Résultat : NEGATIF !!!
http://www.youtube.com/watch?v=VXuEL5Xf5nI

Jérome 21/12/2012 16:33

J'ai aussi acquis une cheminée bio-ethanol voila quelques semaines sur Ebay (en provenance d'Allemagne).
Je pense qu'il s'agit d'un produit de bonne qualité, un grand bruleur de 2 litres et non des petits pots style appareil à fondue.
Mon problème a été de trouver du bio ethanol de bonne qualité.
J'en ai trouvé chez Leroy Merlin : bio ethanol de piètre qualité.
En fin decombustion ca sentait mauvais, résidu noir dans le bruleur et fumée en grande quantité en fin de combustion, obligé d'ouvrir les fenetres pour enlever l'odeur.
Via un collègue de travail, j'ai trouver un revendeur de bio ethanol de la marque "bionodor", très bon produit, pas d'odeur, pas de fumée, le pied quoi.
Donc pour moi je pense qu'il y a cheminée et cheminée et bio-ethanol et bio-ethanol.

SR 21/12/2012 16:33

Bonjour,
Je possède depuis quelque mois une cheminée au bio ethanol, et quand je vois les bruits qui circule je n'en crois pas mes yeux. Oui c'est une cheminée avec une vraie flamme, donc la combustion peut dégager du monoxyde de carbone tout comme un poele à pétrole .... Il est bon de ventiler. Après sur l'allumage, la notre était livrée simplement avec un bidon de capacité équivalente au volume du réservoir de la cheminée, un bec verseur de manière à ne pas en mettre partout, et un briquet long pour viter l'effet flash à l'allumage. Il n'y a vraiment aucun problème .... Le commercant nous a effectuer un transfert de compétences lors de la livraison; Il a bien précisé de ne pas laisser bruler jusqu'à vider le réservoir entièrement et ne pas rallumer lorsque la cheminée est chaude ... Tout çà tombe sous le sens, non ??? Fume t'on dans son lit ??
Après je pense que la vraie problématique vient du fait que ce créneau a présenté une manne financière pour certains qui sont arrivés sur le marché avec des produits pas chers, fabriqués on ne sait où, et là je pense qu'il y a un vrai danger de laisser arriver sur le marché des non spécialistes et de la grande distribution.
Sinon, ma cheminée répond parfaitement à mes objectifs car elle permet d'augmenter en 1 heure la température de mon salon de 2 à 3 degré (35m2) et la chaleur monte même à l'étage. Résultat, mes converteurs fonctionnent moins. Et c'est tellement sympa une belle flamme le soir ... Par contre, ma pièce est correctemen ventilée !!

woods 21/12/2012 16:33

La machination envers les foyers à l'éthanol est une évidence!Elle provient des fabricants d'insert feu au bois qui ont vus d'un mauvais oeil leurs chiffres d'affaire baissés avec l'arrivée sur le marché de ces nouveaux foyers, et les médias ont pris le rélais en dépit du bon sens et en relayant beaucoup de cas de brûlure alors qu'avec 200000 cheminées à l'éthanol vendues l'année dernière, on en dénombre que 4 , mes sources d'info sont sûres ,contrairement à la télé et UFC Que choisir qui racontent vraiment n'importe quoi, on se demande s'ils connaissent leur sujet !
Simplement, cette histoire va dégagé du marché ce qui était de piètre fabrication et au fonctionnement dangereux .
Voilà, maintenant, on attend la norme Française qui verra le jour d'içi 6 mois , pas avant, vu comment en France le système est très lent.
En tout cas, les étrangers , eux, se marrent de cette mascarade française !
me lambinus

olivier 21/12/2012 16:33

Une norme c'est bien, mais comment peut-on créer une norme pour ce type de foyers en excluant de ces réunions les fabricants de ce type de foyers ??? Vive la France ...
A quand l'interdiction du feu qui brûle et l'eau qui mouille ?!?

STIKA 21/12/2012 16:33

le but de l'association ufc est avant tout de faire parler d'elle et de se demarquer de ses concurrents.
Ce n'est pas du monoxyde de carbonne qui se balade dans les airs c'est une histoire dont le point central est le profit.
Il est tout de meme bizzare que l'on mette en avant la cheminée bio pendant un bon moment puis ensuite le poele à bois en disant que c'est mieux alors que jusqu'ici la cheminée n'a fait de mal à personne (probablement des brulures legeres mais bon ça reste du feu).
Les fabricants francais de cheminee bio ont sans doute du ressentir directement les effets de cette polémique qui survient en pleine crise economique.
Bon courage

woods 21/12/2012 16:33

Confirmation : ce sont bien 2 fabricants de cheminées traditionnelles ( briscac et fauxcusse ) qui ont lancés cette polémique brûlante sur les cheminées à l'éthanol.
J'ai eu au téléphone un revendeur d'une autre marque d'insert, et il m'a confirmé lui aussi que le mot d'ordre actuel dans leurs réunions était de casser le marché florissant ( pas pour eux !) de la cheminée à l'éthanol ...
On attend patiemment un droit de réponse des intéressés.

woods 21/12/2012 16:33

Cette polémique provient de 2 fabricants d'insert feu au bois ( brizcac et faux cus ) qui voyaient leur chiffre d'affaire baissé de 30% en 2008, donc ils ont lancés cette histoire brûlante pour casser le nouveau marché de la cheminée et ainsi être prêt pour la norme.
Donc , ce n'était que commercial et tout le monde s'est fait manipulés...

hanscolère 21/12/2012 16:33

C'était une polémique générée et alimentée par certains fabricants d'inserts traditionnels feu au bois ( briscac et Fauxcusse), donc vous avez compris ???
Y avait pas de fumée sans feu !!!

hanscolère 21/12/2012 16:33

Le scoop fumant provient de 2 fabricants d'insert feu au bois qui ont vu d'un mauvais oeil ce nouveau marché dont ils ne faisaient pas partis, ils ont donc transmit de fausses info sur les cheminées à l'éthanol ( toxicité, danger )pour ,par la suite imposer leur normalisation et ainsi gagner ce marché.
UFC Que choisir a fait une "enquête" et a sorti son spitch pour "faire du papier " et le vendre.
Belle manipulation !

hanscolère 21/12/2012 16:33

Foyers éthanol : un rapport qui sent le brulot.
Le torchon brûle entre les cheministes traditionnels et ceux à l'éthanol, lire la suite sur l'article de Kazanostra ...
http://www.kazanostra.fr/magazine/article/foyers-ethanol-un-rapport-qui-sent-le-brulot.html

hanscolère 21/12/2012 16:33

Un syndicat des fabricants de cheminée éthanol vient de paraître, pour plus d'info, consultez leur site :
http://safalc.org

Vanessa 21/12/2012 16:33

LA VERITE SUR LE SACANDALE DES CHEMINEES A L’ETHANOL
Le syndicat des Fabricants, Distributeurs et Importateurs d'Appareils Fonctionnant à l'Alcool (SAFALC) reste surpris de la violente campagne de déstabilisation menée par la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC) et UFC Que Choisir suite à l'avis publié le 11 décembre 2008. Cette action médiatique a été parfaitement orchestrée pour nuire à tous les acteurs ayant développé depuis quelques années cette filière. Cette attaque a été sans commune mesure avec l'utilisation de ces appareils et pose un certain nombre de questions sur l'intervention de la CSC :
LIRE LA SUITE SUR LE SITE DU SYNDICAT DES FABRICANTS, DISTRIBUTEURS DE CHEMINEES A L'ETHANOL
www.safalc.org

lola 21/12/2012 16:33

En ce qui concerne le futur projet de norme des cheminées à l'éthanol, il sera digne d'une norme pour l'industrie aéronautique ou d'une centrale nucléaire.
En quoi peut-on comparer les cheminées fonctionnant à l'éthanol avec de tels équipements ?
D'où les suppositions que certains lobbys auraient des intérêts particuliers dans cette affaire !
http://safalc.org

christelle 21/12/2012 16:33

Bonjour Daniel, vous voyez juste concernant "les dangers" de la cheminée à l'éthanol, dangers connus uniquement sur des produits venus d'Asie ; cependant en dehors de la résistance des matériaux, l'Afnor (poussée par de gros industriels de la cheminée feu de bois, devenus leur porte-parole)établit une norme "hors-norme" ; le bloc de combustion devrait devenir une vraie machine de guerre : dispositif électronique d'allumage, d'extinction,fermeture automatique en cas de renversement (c'est sur, on aime tellement la bousculer notre cheminée !), détecteur de CO et détecteur de CO2 ; ces blocs ont déja vu le jour chez ... René Brisach (tiens, tiens ?)- mais qui dit électronique + chaleur dit risque de panne, SAV, et prix exorbitant ! sans parler de la fermeture de marché aux autres fabricants européens qui ne vendront plus sur la france.
Alors merci de répondre à l'enquête de l'AFnor adressée aux utilisateurs concernant leur projet de norme (attention jq au 20/04 seulement !); si on veut que que la cheminée à l'éthanol reste accessible en tarif et simple d'utilisation (c'est sa simplicité d'utilisation qui a fait son succès), réagissez en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www2.afnor.org/espace_normalisation/participer.aspx?commid=69402&lang=french

lou 21/12/2012 16:33

Réaction énergique du Syndicat des fabricants, importateurs et distributeurs de cheminées à l'éthanol ( SAFA ) sur la radio RMC au sujet de la cabale orchestrée par les médias en Décembre 2008 .
Interview du président Mr Marc Gésiot
http://stat3.cybermonitor.com/m/media/rmcpod_v.mp3?R=RMC&S=channel54&media_url=http://podcast.rmc.fr/channel54/20090411_maison8h_rmc.mp3

lola 21/12/2012 16:33

Les cheminées au feu de bois sont toxiques pour la santé !
C’est un rapport sur la combustion du bois et la qualité de l’air d’Atmo Rhône Alpes qui a allumé le feu. Le bois-énergie émettrait de nombreuses substances toxiques, dangereuses pour la santé mais aussi pour la qualité de l’air. Des assertions tempérées par les professionnels du bois qui préconisent avant tout un bon usage de cette énergie.
Fumer nuit gravement à la santé. Mais la fumée du bois aussi. C’est en tout cas ce qu’avance le rapport d’Atmo Rhône-Alpes* sur les risques sanitaires du bois-énergie. Selon le rapport, « plusieurs éléments factuels incitent à un encadrement de l’usage du bois-énergie, surtout dans le chauffage individuel, les émissions de polluants présentant des risques sanitaires élevés, plus importants qu’avec les autres combustibles ».
Résultat : une polémique très fumeuse qui échauffe la filière bois, notamment l’ADEME* et les industriels du secteur.
Il faut dire que le rapport est à charge contre l’énergie-bois. Outre les éléments dégagés normalement dans une combustion complète - CO2* et H2O* -, d’autres substances s’ajoutent en cas de combustion incomplète : monoxyde de carbone, suies, goudrons, charbon, COV*, HAP*, dioxines, furannes, etc. « Ces particules fines présentent un impact sur la santé, car elles ne sont pas retenues dans les narines et la gorge mais pénètrent profondément dans l’organisme jusqu’aux poumons puis dans le sang, explique même l’ITEBE* sur son site internet La fraction dite organique de ces particules ainsi que les suies sont réputées particulièrement nocives ». Evidemment, tout dépend du type de chauffage choisi : « entre la meilleure valeur (chaudière à condensation ÖKOFEN sur banc d’essai) et la moins bonne (cheminée ouverte), on passe de 20 g/GJ à 750 g/GJ », relativise l’ITEBE.
Chauffage au bois et pollution atmosphérique
Recommandations fondamentalesimage Recommandations fondamentales
recommandations fondamentales pour le bon usage du chauffage au bois : « se débarrasser des vieux foyers, choisir le bon combustible (propre et sec), bien faire fonctionner son installation, notamment en suivant les conseils de l’installateur, entretenir régulièrement son installation, au minimum avant chaque période de chauffe »
© Fotolia - n3d-artphoto.com
« Nous ne contestons pas les réalités du rapport », admet Olivier Silberberg, ingénieur thermicien chargé de mission bois énergie chez Arbocentre*. « Il y a bien des particules fines émises par le chauffage au bois ». Du côté de l’ADEME on se borne à marteler le message : « le bois, une énergie d’avenir pour les particuliers ». On imagine bien la panique qui a du saisir les industriels du bois quand on sait que ce matériau constitue la première source d’énergie renouvelable en matière de chauffage dans l’Union Européenne.
Pourtant, chez Arbocentre*, on relativise : « ce rapport peut avoir un impact sur la consommation de bois évidemment, mais il faut voir plus loin que ça et distinguer les différents types de chauffage au bois ».
Exit la traditionnelle cheminée de grand-mère à foyer ouvert : 750g/GJ* de particules contre 20 pour les chaudières à bois classe 3, selon une étude réalisée en 2003 par le CITEPA*. A l’opposé, les chauffages au bois collectifs sont les moins toxiques : « ça n’a rien à voir, les normes sont plus exigeantes et il y a des filtres », souligne Olivier Silberberg. Pourtant, le rapport d’Athmo Rhône Alpes ne semble pas totalement confirmer cette affirmation et reprend les termes de l’étude CITEPA: « le bois est globalement plus émetteur de CO*, particules HAP, dioxines, la plupart des métaux lourds (hormis le mercure et le nickel) et dans une moindre mesure de Nox* et de COV, que le fioul lourd ». Des composants qui pollueraient également l’air extérieur et contribueraient à alimenter les pics de pollution dans les grandes agglomérations. Une expérience pilote menée par l’INERIS* a même été engagée à Méaudre dans le Vercors. D’après cette étude citée dans le rapport, « les caractéristiques du site de prélèvement ainsi que la nature des HAP observés et leur évolution en fonction des températures confirment l’influence non négligeable du chauffage domestique au bois dans les concentrations observées ».
Utiliser absolument les produits et matériaux labellisés
Plusieurs pays ont d’ailleurs fait le choix de mettre en garde contre l’énergie-bois, comme le Canada. « Depuis plusieurs années, les instances gouvernementales ont lancé des campagnes de sensibilisation et d’information pour diminuer les émissions liées au chauffage au bois », peut-on lire sur le rapport. En Allemagne, l’Agence fédérale de l’environnement a publié un guide dans lequel on retrouve quelques recommandations fondamentales pour le bon usage du chauffage au bois : « se débarrasser des vieux foyers, choisir le bon combustible (propre et sec), bien faire fonctionner son installation, notamment en suivant les conseils de l’installateur, entretenir régulièrement son installation, au minimum avant chaque période de chauffe ».
Bref, le chauffage au bois peut être toxique, mais plusieurs mesures existent pour diminuer les risques pour la santé. Avoir un bon matériel, neuf de préférence et/ou bien entretenu, et utiliser du bois sec.
Le problème, c’est que pour supprimer tout risque d’émanation de substances toxiques durant la combustion, le bois doit avoir « séché deux ans », selon Olivier Silberberg. Pas facile de contrôler ce facteur… « C’est très difficile à trouver », concède l’ingénieur d’Arbocentre.
Le cas échéant, le plus simple, c’est de se procurer du bois labellisé, notamment NF bois de chauffage. Côté matériel, il faut impérativement que l’appareil bénéficie du label « Flamme verte ». Un label qui, selon Olivier Silberberg, représente 70 % des appareils de chauffage au bois en France.
« Certaines personnes font un amalgame : ce n’est pas parce qu’on constate la présence d’un polluant que celui-ci est forcément toxique pour la santé : il faut prendre en compte certains paramètres, comme par exemple, la concentration et le degré d’exposition des personnes », insiste par ailleurs Erwan Autret, ingénieur à l’ADEME.
Bref, on ne fera jamais de feu sans fumée… Reste à veiller à ce qu’elle ne noircisse pas trop le bilan du chauffage bois !
la CSC va sûrement sortir un prochain avis tout aussi fumant !

lola 21/12/2012 16:33

Scoop ! les cheminées feu au bois sont toxiques pour la santé
C’est un rapport sur la combustion du bois et la qualité de l’air d’Atmo Rhône Alpes qui a allumé le feu. Le bois-énergie émettrait de nombreuses substances toxiques, dangereuses pour la santé mais aussi pour la qualité de l’air. Des assertions tempérées par les professionnels du bois qui préconisent avant tout un bon usage de cette énergie.
Fumer nuit gravement à la santé. Mais la fumée du bois aussi. C’est en tout cas ce qu’avance le rapport d’Atmo Rhône-Alpes* sur les risques sanitaires du bois-énergie. Selon le rapport, « plusieurs éléments factuels incitent à un encadrement de l’usage du bois-énergie, surtout dans le chauffage individuel, les émissions de polluants présentant des risques sanitaires élevés, plus importants qu’avec les autres combustibles ».
Résultat : une polémique très fumeuse qui échauffe la filière bois, notamment l’ADEME* et les industriels du secteur.
Il faut dire que le rapport est à charge contre l’énergie-bois. Outre les éléments dégagés normalement dans une combustion complète - CO2* et H2O* -, d’autres substances s’ajoutent en cas de combustion incomplète : monoxyde de carbone, suies, goudrons, charbon, COV*, HAP*, dioxines, furannes, etc. « Ces particules fines présentent un impact sur la santé, car elles ne sont pas retenues dans les narines et la gorge mais pénètrent profondément dans l’organisme jusqu’aux poumons puis dans le sang, explique même l’ITEBE* sur son site internet La fraction dite organique de ces particules ainsi que les suies sont réputées particulièrement nocives ». Evidemment, tout dépend du type de chauffage choisi : « entre la meilleure valeur (chaudière à condensation ÖKOFEN sur banc d’essai) et la moins bonne (cheminée ouverte), on passe de 20 g/GJ à 750 g/GJ », relativise l’ITEBE.
Chauffage au bois et pollution atmosphérique
Recommandations fondamentalesimage Recommandations fondamentales
recommandations fondamentales pour le bon usage du chauffage au bois : « se débarrasser des vieux foyers, choisir le bon combustible (propre et sec), bien faire fonctionner son installation, notamment en suivant les conseils de l’installateur, entretenir régulièrement son installation, au minimum avant chaque période de chauffe »
© Fotolia - n3d-artphoto.com
« Nous ne contestons pas les réalités du rapport », admet Olivier Silberberg, ingénieur thermicien chargé de mission bois énergie chez Arbocentre*. « Il y a bien des particules fines émises par le chauffage au bois ». Du côté de l’ADEME on se borne à marteler le message : « le bois, une énergie d’avenir pour les particuliers ». On imagine bien la panique qui a du saisir les industriels du bois quand on sait que ce matériau constitue la première source d’énergie renouvelable en matière de chauffage dans l’Union Européenne.
Pourtant, chez Arbocentre*, on relativise : « ce rapport peut avoir un impact sur la consommation de bois évidemment, mais il faut voir plus loin que ça et distinguer les différents types de chauffage au bois ».
Exit la traditionnelle cheminée de grand-mère à foyer ouvert : 750g/GJ* de particules contre 20 pour les chaudières à bois classe 3, selon une étude réalisée en 2003 par le CITEPA*. A l’opposé, les chauffages au bois collectifs sont les moins toxiques : « ça n’a rien à voir, les normes sont plus exigeantes et il y a des filtres », souligne Olivier Silberberg. Pourtant, le rapport d’Athmo Rhône Alpes ne semble pas totalement confirmer cette affirmation et reprend les termes de l’étude CITEPA: « le bois est globalement plus émetteur de CO*, particules HAP, dioxines, la plupart des métaux lourds (hormis le mercure et le nickel) et dans une moindre mesure de Nox* et de COV, que le fioul lourd ». Des composants qui pollueraient également l’air extérieur et contribueraient à alimenter les pics de pollution dans les grandes agglomérations. Une expérience pilote menée par l’INERIS* a même été engagée à Méaudre dans le Vercors. D’après cette étude citée dans le rapport, « les caractéristiques du site de prélèvement ainsi que la nature des HAP observés et leur évolution en fonction des températures confirment l’influence non négligeable du chauffage domestique au bois dans les concentrations observées ».
Utiliser absolument les produits et matériaux labellisés
Plusieurs pays ont d’ailleurs fait le choix de mettre en garde contre l’énergie-bois, comme le Canada. « Depuis plusieurs années, les instances gouvernementales ont lancé des campagnes de sensibilisation et d’information pour diminuer les émissions liées au chauffage au bois », peut-on lire sur le rapport. En Allemagne, l’Agence fédérale de l’environnement a publié un guide dans lequel on retrouve quelques recommandations fondamentales pour le bon usage du chauffage au bois : « se débarrasser des vieux foyers, choisir le bon combustible (propre et sec), bien faire fonctionner son installation, notamment en suivant les conseils de l’installateur, entretenir régulièrement son installation, au minimum avant chaque période de chauffe ».
Bref, le chauffage au bois peut être toxique, mais plusieurs mesures existent pour diminuer les risques pour la santé. Avoir un bon matériel, neuf de préférence et/ou bien entretenu, et utiliser du bois sec.
Le problème, c’est que pour supprimer tout risque d’émanation de substances toxiques durant la combustion, le bois doit avoir « séché deux ans », selon Olivier Silberberg. Pas facile de contrôler ce facteur… « C’est très difficile à trouver », concède l’ingénieur d’Arbocentre.
Le cas échéant, le plus simple, c’est de se procurer du bois labellisé, notamment NF bois de chauffage. Côté matériel, il faut impérativement que l’appareil bénéficie du label « Flamme verte ». Un label qui, selon Olivier Silberberg, représente 70 % des appareils de chauffage au bois en France.
« Certaines personnes font un amalgame : ce n’est pas parce qu’on constate la présence d’un polluant que celui-ci est forcément toxique pour la santé : il faut prendre en compte certains paramètres, comme par exemple, la concentration et le degré d’exposition des personnes », insiste par ailleurs Erwan Autret, ingénieur à l’ADEME.
Bref, on ne fera jamais de feu sans fumée… Reste à veiller à ce qu’elle ne noircisse pas trop le bilan du chauffage bois !

encolère 21/12/2012 16:33

COUP DE GUEULE de la cheminée à l'éthanol !...
8 mois plus tard , après la polémique sur la cheminée à l'éthanol orchestrée par certain lobbys ( avec un peu de jugeotte on sait de qui cela émane )nous n'avons toujours pas eu accès aux résultats des tests effectués par ufc et les journalistes de tout poil qui ont balancés les cheminées à l'éthanol, en fait, c'est normal, puis qu'ils n'ont pas les résultats et qu'ils n'ont pas vérifier la véracité de leur propos ! c'était pour faire du papier ( et du business )à grand coup de titres sensationnels et racoleurs !
Ainsi ,la démonstration du grand brulé dans une émission qui a connu son record d'audience , nous connaissons les tenants et aboutissants... merci les médias, car votre témoin aux menottes cloquées s'était planté dans le dosage de l'éthanol( il s'est bien gardé de le dire, ça aurait foiré le spitch sensationnel !), il a mis 1,5 L au lieu de 1 L, et les clients devant leur télé ont retenu la cheminée à l'éthanol était dangereuse; le gars n'a pas lu la notice, c'est trop facile et surtout qu'il n'y a eu aucun démenti. Mais en temps de crise, ça fait aussi du bien de faire diversion, tiens on va prendre le truc tendance et le grillé, au moins le peuple ne pensera plus au salaire qu'il a toujours ! C'est prendre les gens pour des cons...
Maintenant les clients attendent la norme ( qui se fait désirée ) mais qui ne changera pas grand chose,la plupart des fabricants ne vont pas la suivre et attendent une future norme Allemande et bientôt européenne. Cette norme française fera que le coût de la cheminée va flamber. Et pour les protagonistes de cette histoire brûlante qui voyait la bonne affaire commerciale de casser le marché pour faire place nette à la sortie de leur fameux bloc à l'éthanol normalisé ( il faudra m'expliquer aussi pourquoi l'éthanol était à l'époque toxique et que bizarrement il ne l'est plus aujourd'hui pour eux !),et bien,leur bloc s'avère être un désastre en SAV, puisqu'ils ne savent pas les réparés et préférent rembourser leur client.Il y a toujours une justice !
Longue vie aux fabricants de cheminées à l'éthanol qui s'adapteront et qui feront d'abord attention à la sécurité de leur client avant de faire du business
Avant de vouloir jouer dans la cour des grands, faut un minimum de cogito, on ne devient pas leader dans ce domaine en fichant le bordel dans les plates bandes des autres, c'est un métier avant tout et une façon de penser...

lola 21/12/2012 16:33

La Norme AFNOR NF D35-386 pour les cheminées à l'éthanol arrive enfin !
Communiqués, Articles, Informations
Edition de la norme D35 - 386 - 22/07/2009
Norme française / Août 2009
Appareils fonctionnant à l'éthanol
Exigences de sécurité et méthodes d'essai
Norme française homologuée par décision du Directeur Général d'AFNOR le 1er juillet 2009 pour prendre effet le 1er août 2009.
Cette norme définit les caractéristiques, les méthodes d'essai et le marquage des appareils, non raccordés à un conduit de fumée ou à un système d'évacuation des produits de combustion, fonctionnant à l'éthanol sous forme liquide ou gélifié. Elle s'applique à des appareils utilisés dans les locaux clos et couverts et à toutes les utilisations revendiquées.
Vous trouverez dans la newsletter n°4 des précisions sur cette norme et son application.
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter :
- Mail : contact@safalc.org
www.safalc.org
- Tel : +33 6 98 83 73 15
Vous pouvez également contacter l'AFNOR, éditeur et diffuseur de cette norme :
11, rue Francis de Pressensé - 93 571 La Plaine St Denis Cédex
Tel : +33 1 41 62 80 00

quintaldo.wordpress.com 21/12/2012 16:33

LOL
merci pour la vidéo c'est poilant
petite musique vendeuse, trouffion qui fait marcher la cheminée, détecteur de monoxyde qui reste sur zéro
évidemment
je ne dis pas que le test est mensonger, mais il est tout sauf indépendant ! C'est fait par Alfra, un des plus gros fabricants français de cheminée à l'éthanol.
Je n'écris ni "bio-éthanol" ni même "éco-éthanol" vu le bilan écologique désastreux de ce carbutrant, voir et revoir http://www.kokopelli.asso.fr/articles/necro-carburants.html
je trouve ces cheminées très sympas et tentantes mais plusieurs choses me chiffonnent :
- Le bilan énergétique, combien d'euros par KWh ? Les vendeurs sur internet racontent n'importe quoi ("ouais ya aucune déperdition par conduit de cheminée donc c'est économique") mais Alfra est radical : ce n'est pas un système de chauffage seulement un objet de décoration !
Et en effet au prix du litre d'éthanol ça tombe sous le sens.
Et pourtant je reste tenté! Ah l'appel du feu propre et facile, quelle fascination !
- Les dangers, y compris pour le stockage de l'éthanol qui s'évapore et s'enflamme à 16°C, sympa ! Dans le genre dangereux en usage domestique on fait pas mieux.
Pour le matos il faut apparemment choisir une super marque histoire d'avoir un truc fiable avec une sécurité raisonnable.
et enfin
- la production de vapeur d'eau... genre 3 litres d'eau produite par litre d'éthanol brulé... ça risque de faire énorme dans l'air de ma maison qui a tendance à se condenser déjà trop dans une chambre.
Finalement ALFRA précise bien que ce n'est pas du chauffage, pas du tout, c'est uniquement de la déco.
Je crois que ce serait plus sérieux que je retourne chercher dans les inserts sur mesure : plus chiant, plus de boulot, y compris la corvée de bois, plus cher aussi, plus contreignant (travaux d'arrivée d'air, et j'en passe) mais plus rentable et efficace à long terme.
J'imagine un ou plusieurs bidons de 20 litres d'éthanol dans mon garage ou ma cabane à outils... ne pas les oublier l'été surtout ! Vu qu'à partir de 16°C la moindre étincelle enflamme les vapeurs mdr.
Aie aie aie
nous sommes tous soumis à la fascination du feu !
:)
Et les fontaines alors?
A quand de l'eau chauffante dans nos maisons? ;-)
Mais le mieux ce serait des rayons solaires:)
Pour ça faut construire une maison bioclimatique:) Donc LEGEREMENT contreignant !!!
Ou alors je m'achète un sauna en bois et je me réchauffe une heure de temps en temps pour supporter ma maison mal chauffée à l'électrique pour 2000 euros par an...
Ouais je sais faut investir dans l'i-so-la-tion... merci... tout l'intéret de la cheminée éthanol est que je n'ai pas à me farcir la recherche d'un artisan honnète et compétent, de fournisseurs et blabla et blabla c'est un boulot à temps plein votre truc.
Pour en polus et surtout, u hrésultat non garanti, qui peut se casse rla gueule à l'usage etc etc
je comprends tellement la tentation du facile et rapide:)
voire meme du malhonnètement bon marché en achet:)
au moins on ne perd pas grand chose si on se plante:)

pierre 21/12/2012 16:33

Dénigrement sur un forum d'un fabricant en utilisant son nom, ainsi que le visuel de la marque, cela s'appelle de la diffamation. On ne peut pas tout écrire sur un forum . Vérifiez bien vos sources d'information avant d'écrire.

Micheel75 21/12/2012 16:33

J'ai fait l'acquisition tout récemment d'une cheminée à l'éthanol et j'en suis ravi.
Ma première surprise est de voir qu'elle chauffe ma pièce moi qui pensai m'en servir que pour le plaisir !!
Je me la suis procurée chez un spécialiste près de la Porte de Versailles qui fournit aussi bien le liquide que les cheminées, les prix sont différents de ceux que l'on trouve sur internet, mais ce sont des cheminées de haute qualité.
A force de fouiner face aux différences de prix inexplicables j'ai bien compris que la plupart des cheminées sur internet c'est du toc dangereux pour tous, il faut aller chez des spécialistes pour avoir les infos nécéssaires, d'ailleurs les photos qu'il m'a montré de l'état d'usure des cheminées qu'on trouve sur le net après quelques temps d'utilisation m'on suffit à me décider c'est pas rassurant ..
Je l'ai acheté 1290 euros et je ne regrette pas le moins du monde d'autant plus que je pensai en avoir pour plus cher et que mes amis sont à chaque fois en admiration devant
Je compte bien la garder longtemps avec moi et l'emmener partout aussi !

Roger 92 21/12/2012 16:33

C’est une honte de vouloir cassé gratuitement les cheminée à l’ethanol,
D’ailleurs les autres pays européens sont contre cette norme française D35 ????? les allemands ….ils sont pas plus con que les françaises et en plus très ecolo
Non en France on connait tout sur tout on est les meilleurs et on aime se faire harakiri……
Il aurait fallu d’abord faire une norme européenne puis l’imposer à la France au lieu de faire l’inverse……. le carnage actuel c’est de la faute de UFC que choisir et de la CSC
Certaines sociétés qui ont investis sur les bruleurs au normes D35 ont accentué la peur des consommateurs en croyant qu’ils vendraient leurs blocs
Comme des petits pain….et à moi la belle vie …………………..mais les français sont pas con …..ils vont pas payer 3 fois plus cher un trucs qui va tombé en panne tout le temps et
Dont les allemand n’en veulent pas ………………….
Celui qui sème le vend récolte la tempête

Monique GUERIN 21/12/2012 16:33

Je viens de lire vos remarques avec beaucoup d'intérêt, puisque vous avez analysé concrètement le marché et que vous êtes revendeur. J'aimerais avoir vos coordonnées car ma fille et son ami viennent d'acheter (sur 20 ans) un duplex loft, à Asnières (région parisienne) avec beaucoup de baies vitrées et chauffage électrique ! Elle m'a parlé de ce type de cheminée et j'aimerais la leur offrir mais tout dépendra du prix, bien évidemment ! Je veux un maximum de sécurité, sachant qu'il y a 2 enfants 4 et 3 ans.
Je suis à Boulogne Billancourt (région parisienne)
P.S. j'ignore ce que veut dire URL

cheminee ethanol 21/12/2012 16:33

C'est comme tout c'est dangereux si on l'utilise n'importe comment ... comme une bougie ou n'importe quelle flamme ...
Pour Mm Guerin ce magasin là est tres bien aussi http://www.optiondesign.fr ils livrent gratuitement et sont distributeur ALFRA (N1 de la cheminée à l'éthanol)

wolf 21/12/2012 16:33

Spécialiste de la cheminée à l'éthanol dans le nord pas de calais (59 et 62 )et proche de la Belgique avec les marques N° 1 Alfra, Planika et les bio cheminées vulcania ,ils sont revendeurs de bioéthanol pour cheminées sans conduit
rêve de Flamme, 8 rue de Mons 59300 valenciennes

tibo 21/12/2012 16:33

la cheminée éthanol doit être manipulée avec précaution mais les dernières cheminée sont beaucoup plus sécurisée

Danny 21/12/2012 16:33

La cheminée éthanol Alfra
Vivez chez vous le feu sans contrainte grâce à Alfra. Plus de confort et plus de plaisir pour vos soirées entre amis comme pour vos veillées intimes.
Contribuez activement à la réduction de l’effet de serre en utilisant l’éthanol qui dégage beaucoup moins de CO2 que toute autre combustion et notamment celle d’énergies fossiles.
Découvrez les cheminées à l’éthanol Alfra à partir de 69€00 ...

Flamme 21/12/2012 16:33

A ce jour,nous avons de plus en plus de demande pour relooker totalement des cheminées anciennes fonctionnant au feu de bois, nous posons donc des inserts bioéthanol, les clients sont ravis de remettre en fonctionnement leur cheminée avec des avantages non négligeables, plus de fumée, plus de poussières, etc etc...
Le spécialiste Cheminées bioéthanol Alfra sur le Nord Pas de Calais et la Belgique frontalière
Tél : 03.27.26.28.73

cheminée éthanol 21/12/2012 16:33

Venez visitez notre site www.gayomart.fr, spécialiste de la cheminée à l'éthanol avec déjà 6 années d'expériences. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller sur ces magnifiques cheminées qui bien utilisées apporteront chaleur et esthétisme à votre environnement.

lola 21/12/2012 16:33

Plus de norme Française D35 386, place à la norme Din Allemande 4734-1 qui la remplace pour créer par la suite une norme CE...
A ce jour, toutes cheminées bioéthanol portant l'inscription 'CE', ça veut dire China Export !

lola 21/12/2012 16:33

Nous,distributeurs de cheminées au bioéthanol , nous suivons la norme Din Allemande Norme DIN 4734-1.
Le marché est relancé depuis la création de la norme Din allemande, de nouvelles marques étrangères voient le jour ( par contre, n'achetez toujours pas les cheminées chinoises à 100 ou 200 €, c'est toujours aussi dangereux ! le logo CE sur le carton d'emballage, ne veut pas dire communauté européenne comme beaucoup le pense mais C'hina E'xport )...

Antoine 21/12/2012 16:33

Comment faire pour qu'on me reprenne ma cheminée ?
je n'ai pas envie d'être intoxiqué !!!

bouboude 21/12/2012 16:33

est ce que je peux continuer a utiliser ma cheminee,( je viens juste de l acheter )sans risque, ma piece est bien ventillé, aération sur mes 2 fenetres + vmc dans la cuisine.

Pmv 21/12/2012 16:33

Explications en ligne sur France-info
www.france-info.com/IMG/mp3/22-12-cheminee-que-choisir_2008-12-22-12-21-22.mp3
("le monoxyde de carbone on en meurt !" "ça dégage du formadeide et le centre du cancer a déclaré le formaldeyde comme cancérigène !")
http://www.france-info.com/IMG/mp3/dangers-des-foyers-a-ethanol_2008-12-22-18-50-46.mp3

vincent 21/12/2012 16:33

Tout à fait d'accord avec toi : pour plomber le marché le message de l'UFC Que Choisir est l'idéal ! Personnellement j'ai acheté un bloc de combustion il y a quelques mois et j'en suis tout à fait satisfait. Mon revendeur (très compétent) se situe 2 rues en dessous de chez moi ; la fabrication est locale et le prix était plus proche des 1000euros que des 300euros (d'ailleurs ces derniers arrivent par containers entiers de Chine).

trand 21/12/2012 16:33

j'ai achete une cheminee de marque bio blaze qui connait?est elle fiable?pour le prix c'est 500 euros!!!!voici mon email a qui pourrais me repondre merci pour votre aide
trandleroy@msn.com

Daniel 21/12/2012 16:33

Antoine > Je pense qu'il ne faut pas paniquer et attendre l'avis de la DGCCRF qui sera surement moins catastrophiste qu'UFCqueChoisir
Bouboude > En tout cas moi je vais continuer à me servir de la mienne ! J'y ai trop pris gout !
Pmv > Merci pour les liens. Cela éclaire un peu plus les articles en ligne
Vincent > Tu mets le doigt sur le coeur du probleme. En effet je pense que la meilleure solution a ce stade serait d'arreter de faire du catastrophisme et se mettre au travail pour permettre aux consommateurs de faire le tri entre les bloc combustion dignes de ce nom et des produits de plus en plus bas-coût qui posent probleme
Les bons fabricants devraient sortir renforcés de cette crise. Pour les revendeurs c'est plus grave, même ceux qui ont des bons produits !
Trand > Je ne connais pas Bio-Blaze. Ou l'a tu achetée ? Je pense que c'est à ton revendeur de t'apporter les réponses.

paul 46 21/12/2012 16:33

Bonjour : Il n'en reste pas moins qu'une combustion sans évacuation posera toujours problème, et plus le logement est petit plus le danger est grand. Et il faudrait au moins une aération basse, et en général il n'y en a pas dans les logements tout électrique où sont le plus souvent utilisé les dites "cheminées".

veniale 21/12/2012 16:33

il n'y a pas de norme en France pour ces cheminées, mais certaines marques ont reçu des normes de qualité dans d'autres pays européens et notamment en Allemagne où ces cheminées sont beaucoup plus courantes, et en général les normes allemandes ont pour réputation d'être assez strictes !
Le problème ne vient pas des cheminées en général ... mais du fait qu'en France, comme il n'y a pas de norme sur ces produits tout et n'importe quoi est en vente ...
Il faut être vigilant sur les produits à "bas prix" quand certaines cheminées sont vendues 300€ (même si c'est une somme) alors que ces cheminées "conformes" en Allemagne sont vendues entre 1500€ et 3000€ ...
Après ... faut savoir faire la part des choses concernant l'interview ... oui le feu çà brule :D grande nouvelle !
à la maison, sur la cheminée on a posé un detecteur de fumée (bientôt obligatoire chez tout le monde d'ailleurs je crois) et en même temps avons acheté un extincteur... Voilà, un peu de vigilance me parait logique mais faut pas non plus virer à la parano !
bref je suis sur qu'en fait chez Que Choisir ils sont en mission pour le Père Noël ... évidement les cheminées sans conduit ça l'arrange pas !

bubulsa 21/12/2012 16:33

Moi j'ai une cheminé Lenka et jen suis tres content elle est pas tres cher mais je les expertisé chez un férailleur et ma bien confirmé que c'était de linox pur, en plus je la trouve tres belle

olivier 21/12/2012 16:33

Bonjour, étant revendeur de cheminées sans conduit en Belgique et ayant visité les 3/4 des marques sur le marché avant de choisir les quelles vendre, je peux dire qu'il y a de tout sur le marché, et souvent du n'importe quoi!! je ne tiens pas à faire de la pub pour tel ou tel marque mais ce qui se vend généralement dans la grande distribution sont souvent de la me..e. Inox oui, mais regardez l'épaisseur!! Pour ce qui est de la mise en garde, ce qui est dit est juste, mais tourné du côté alarmiste. Lobbing du poelle à pétrole ?!? Pour rappel, une cheminée "bio" est et restera tjs un produit de décoration, une flamme plaisir, il y a une résultante calorifique dû à la combustion mais ne cherchez pas plus, juste un appoint, les gens vous vendant cela en tant que chauffage, fuiez les!!! Pour ce qui est de l'apport en oxygène, une maison normal à un apport constant en oxygène par les mauvaises isolations et par les aérateurs aux chassis, les maisons hyper isolé, la solution, une ou deux fois par heure, ouvrez simplement une porte 10 secondes, cela ne va pas refroidir votre maison mais faire un renouvellement d'air, profitable même pour la maison sans foyer "bio".
Petit truc pour voir si vous avez une bonne combustion, la flamme doit être jaune et non bleue, elle doit également "danser". Qui dit brûleur réglable, dit qu'il faut vérifier de temps en temps pendant la combustion ces deux paramètres, car qui dit réglage trop faible dit risque de manque d'apport d'oxygène à la flamme.
Pour conseil, un vendeur de foyer sans conduit ne sera jamais spécialisé que en foyer, mais sera vendeur également d'autres produits tel que luminaires, meubles, déco ... ceux qui ne vendent que ça ne vous conseillerons pas tjs correctement sur les "risques" car il ne s'agit pas de détruire leur seul revenu ... A bon entendeur ...

Anna 21/12/2012 16:33

Cheminée à l'éthanol : Un démenti par rapport à la publication de l'avis de la commission de Sécurité des Consommateurs sera diffusé ce soir sur France 3 lors de l'édition nationale du 19/20. Joyeux Noel !

LE MEUR 21/12/2012 16:33

Moi je crois surtout que "Que choisir" à trouvé une méthode récurrente et bien rodée pour vendre son magazine avec des titres raccoleurs.
Il n' y pas si longtemps que ça, c' étaient, rappelez-vous le titre " Parfums d 'intérieurs dangereux pour la santé !" ce qui faisait froid dans le dos : une fois acheté, seuls les produits de la grande distribution étaient incriminés ...le problème est que ça a détruit bon nombre de petits artisans parfumeurs en France qui faisaient des produits à base d 'huiles essentielles, car beaucoup de consommateurs se sont limités à la lecture de la page de garde ( eh oui, le français est comme ça ).
Pour mettre un terme à ce genre de propagande stérile , voilà la formule chimique de la combustion de l' éthanol étudiée en Chimie au Lycée:
C2H6O(éthanol)+3H2o = 2 CO2 ( dioxyde de carbone) + 3H2o ( vapeur d 'eau).....donc pas de Monoxyde à l' horizon si on suit les instructions des fabricants sérieux : seule une combustion incomplète de l' éthanol en cas de manque d 'oxygène peut générer du monoxyde.Pour ne risquer aucun problème, si vous opter pour un brûleur de 3000 W ( assez standard)suivez les précautions suivantes:choisissez un produit fabriqué en Europe, si possible avec une Norme TUV (allemande)en attendant la norme NF à la bourre; assurez-vous de disposer d 'un volume d 'air équivalent à une surface de 40 m2 au sol avec 2.50 m sous plafond pour faire simple ou vous pouvez aussi istaller un système de Vmc,Vmi etc...sans quoi il faudra aérer manuellement et s 'équiper d 'un détecteur de Monoxyde pour être tranquille ....c' est pas bien compliqué .Cette méthode est aussi à appliquer d 'une façon plus large aux pièces contenant une chaudière à gaz, un poêle à pétrole,un poêle à bois ....donc rien de très nouveau en terme de précaution .
En ce qui concerne "l' effet flash" ...."Que choisir" atteint des sommets de bêtise : à savoir, si on rajoute de l' éthanol sur la cheminée en cours de fonctionnement, c 'est très dangereux :) Quel scoop, ils tiennent là .C' est le B.A .B.A : on ne rajoute jamais du combustible sur un barbecue en état de marche, sur un tas de feuilles mortes qui a du mal à démarrer etc...Alors un peu de pudeur et plus de sensationnalisme habituel à Que Choisir, sous peine de perte totale de crédibilité Eh oui ....à trop jouer avec le feu ,on se brûle :)
Je ne m' attarderai pas plus sur la lamentable démonstration sur FRANCE 3 qui montrait une grosse dame/testeuse verser DIRECTEMENT avec un bidon de 20L ,sans verseur et sans entonnoir de l' éthanol en en mettant partout !...pitoyable spectacle ;
Je vous engage à vérifier mes dires sur des forums de chimie appliquée et vous pourrez, vous aussi faire votre propre opinion (ouf !)
Je vous laisse et retourne ,ravi, auprès de ma cheminée à éthanol, avec ma femme enceinte et mon matou

woods 21/12/2012 16:33

En effet,démo lamentable sur france 3 avec Muriel Grisot versant un bidon de 20 Litres dans une cheminée à l'éthanol, bien pour montrer l'exemple aux enfants de ce qu'il ne faut surtout pas faire, de la connerie en direct s'il vous plaît, débilité profonde.D'ailleurs,aux dirigeants de la société incriminée, elle leur a écrit ceci : " l'AFP a reconnu avoir fait une confusion entre les sociétés que nous avons auditionnées et des fabricants de foyers à l'éthanol qui seraient concernés par notre avis." < Méconnaissance du marché, entre les fabricants sérieux et les blocs chinois que l'on trouve dans les grandes surfaces, la CSC a fait un bel amalgame de tout sans aucune distinction! Personnellement, je trouve qu'une cheminée a l'éthanol, bien utilisée, c'est nettement moins dangereux qu'un insert ouvert feu de bois, ou l'on voit les crépitements du bois passés au dessus du pare étincelles, et tombés dans le tapis en laine bouclée, ça fait peur...je suis vite repartie auprès de ma cheminée à l'éthanol beaucoup plus sûre...

bmx1456 21/12/2012 16:33

Les cheminées bio-éthanol ne feront pas plus de mort que les cheminées aux bois, sauf pour les personnes tres maladroite, j'en ai acheter une (de tres grande qualité) entierement en inox sur www.jeromevettori.com.C'est un professionnel qui s'interesse plus a la qualité et la securité de ces modeles que certains revendeurs.ACHETER DES MODELES DE QUALITES EN INOX

Vulcain 21/12/2012 16:33

1) Avant de faire la morale par voie TV, Muriel Grisot (CSC) devrait commencer par apprendre à remplir, selon la norme de sécurité, un foyer de bioéthanol...
2) Il y a un bon sens élémentaire pour l'utilisation de ces cheminées, comme pour tout ce qui touche au feu.
3) Les poelles à pétrole sans conduit, les brûleurs au bout d'une bouteille de gaz, sont bien plus nocifs et dangereux. Et beaucoup plus de gens en utilisent sans que l'on ait jamais demandé à ce qu'ils soient bannis et rendus à leur vendeurs.
Alors je suis comme plusieurs d'entre vous. J'aime bien mon foyer à l'éthanol qui anime agréablement ma salle-de-séjour. J'entrouve un petit peu la fenêtre à l'allumage, après quoi c'est la circulation d'air intérieur entre toutes les pièces qui oxygène.
Il doit y avoir des intérêts commerciaux détournés derrière ces critiques alarmistes...

christian 21/12/2012 16:33

J'ai une cheminée a l'ethanol de marque francaise depuis 1an et demi et je n'ai jamais eu de problemes avec .les demo de que choisir sont comme d'habitude tres orientées et dirigées par on ne s'est qui ...cele fait plus de 4 ans que ces cheminées sont sur le marché français et depuis quelques mois les grandes surfaces s'y ont mises et vlan le bordele et la desinformation arrive mdr. si je veux une voiture je vais voir un vendeur de voiture ,une maison un vendeur de maison une cheminée a l'ethanol un vendeur qualifié par un marchant de pattes iu de clous. voila ,vive la france pays d'assistés qui attends trops de ces associations ca me rappele un certain livre rouge lol soyons adulte et faisons preuve de bons sens merde...

Christian 21/12/2012 16:33

J'ai une cheminée a l'ethanol depuis 1an et demi et ,c'est drôle,je suis encore vivant .je suis affligé de la façon que l'on considère les français ... sommes nous a ce point abrutis??? il y a des règles a respecter avec n'importe quels appareils qui procurent des flammes.Cette journaliste est d'une bêtise affligeante elle enfonce des pertes ouvertes et quand elle alarme sur une eventuelle nocivitée quelles peuvent amener t elle?quelle alcool a t elle testée ?pour ma part j'ai du essayer plusieur ethanol avant de trouver le bon et je ne l'ai pas trouvé en grande surface ni sur internet mais chez un revendeur specialisé drole non???
Allez soyons adultes et arretons de nous faire pourir la vie par ces donneurs de lecons a 2 balles

Facebook Twitter RSS Contact