Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Prédictions

Daniel Broche #Technologies & prospective

Interessante note de MdG le patron de Photoways qui essaye d'imaginer ce qui pourrait suivre dans le prolongement des innovations récentes du web actuel. ça recoupe tout à fait des échanges récents avec mes collaborateurs.

Cela me rappelle également une note de synthèse que j'ai lu il y a peu et qui décrivait ce type de vision comme obsolète/passéiste depuis la fin des années 2000 et en contradiction complète avec l'aspect communautaire. Comme quoi les avis sont loin d'être partagés mais une chose est certaine: le web va continuer d'évoluer !

Bon ok d'ici à ce que tout cela fonctionne en micro-marketing industrialisé il y aura certainement eut un nouveau crash internet et pour le moment il est surement préférable de s'atteler à passer l'épreuve du feu pour rester dans le peleton de tête. Qui vivra verra

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Carlos Diaz 21/12/2012 16:31

Je vois très bien de quelle note tu parles... (sacré Daniel...) mais je persiste à penser que tout cela est une évolution que le marchand appelle sans doute de ses voeux mais qui n'est pas si systématiquement attendu par l'internaute. En adoptant cette personnalisation implicite des contenus on prive l'internaute d'un pouvoir qu'il revendique, le pouvoir de définir par lui même l'information qu'il attend... Aujourd'hui priver l'internaute de quelque chose n'est pas très en conformité avec ces attentes actuelles et futures. Je pense pour ma part que le marchand a la responsabilité de délivrer l'information et de la rendre la plus personnalisable possible. Il ne doit surtout pas de se positionner en maître à penser supérieur au client. En plus le client est avant tout un être humain complexe et changeant qui ne se résume pas à un mais à de multiples profils. Maintenant moi ce que j'en dis...

Daniel 21/12/2012 16:31

Je te rejoins tout à fait sur la seconde partie de ton argumentaire Carlos: "le marchand a la responsabilité de délivrer l'information et de la rendre la plus personnalisable possible."
Là ou nos avis semble diverger c'est sur le fait que tu penses que l'internaute n'attend pas cette évolution ou on lui mache le travail en préselectionnant ce qui est le plus propre à lui convenir.
Sans prétendre penser à sa place, il y a énormément de choses simples à faire qui sont au contraire tres attendues par les internautes.
Quand je vais sur Amazon rien ne m'énerve plus que de me retrouver devant des propositions de livres alors que j'arrive via une requete Google "acheter CD XXX". Surtout qu'en général ça n'a rien à voir avec mes goûts musicaux...
La simplicité de mise en ligne des catalogues met le marchand devant sa responsabilité de délivrer l'information. Or face à trop de profusion l'information ne parvient pas à l'internaute. D'ou le besoin de profondes evolutions vers du micro marketing beaucoup plus poussé à mon avis
Je suis sur que nous aurons bientôt l'occasion d'en discuter de vive voix. Tout cela est fort interessant ma foi !

Daniel 21/12/2012 16:31

Tiens d'ailleurs dans la note de Michel l'un des commentaires revient sur le fait que le profiling est un concept ancien
Les avis sont partagés...

Facebook Twitter RSS Contact