Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Salon des entrepreneurs

Daniel Broche #Uncategorized

Passage très bref au salon des entrepreneurs qui se tenait à Lyon. Je n'ai meme pas pris le temps d'aller écouter les personnalités politiques: En général leurs discours sont complètement bateaux. J'ai pas pris le temps de revalider ce constat...

En revanche quelques rencontres intéressantes et des rappels sur le e-commerce dont il a été question:
Le problème numéro 1 de la profession aujourd'hui est la livraison. Deux raisons principales:
- L'organisation logisitique des commerçants eux mêmes. On ne pense pas sa logistique pour vendre sur le net comme pour vendre en boutique. C'est d'ailleurs ce constat qui est à l'origine de Discounteo et de son organisation plutôt originale.
- Les bandes criminelles organisées qui se mettent à voler de façon systématique les colis de certains marchands durant le transport. Le choix du transporteur joue alors fortement. Je n'ai pas trop à me plaindre pour le moment avec MoryGroup et Chronopost.

J'ai été également intéressé par les présentations sur les futures solutions de paiements sécurisées par mobile: On paye à moitié sur son ordinateur et à moitié sur son téléphone portable pour éviter le piratage !

A savoir tout de même que les premières victimes de la fraude à la carte bleue sont les e-commerçants et non acheteurs qui disposent deja de nombreuses garanties ! D'ou mon grand intérêt pour ces solutions émergentes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:30

"Le problème numéro 1 de la profession aujourd'hui est la livraison. Deux raisons principales:
- L'organisation logisitique des commerçants eux mêmes. On ne pense pas sa logistique pour vendre sur le net comme pour vendre en boutique. C'est d'ailleurs ce constat qui est à l'origine de Discounteo et de son organisation plutôt originale."
Tout à fait d'accord avec ce constat.
Il y a un frein essentiel à une organisation qualitative : le coût.
Ce coût entre pour une part non négligeable dans le prix du produit. Et malgré cette part importante pour le distributeur, le transporteur de son côté se trouve en situation délicate en raison du réajustement automatique du poste carburant par les compagnies pétrolières sans avoir la possibilité de le répercuter systématiquement.
L'équilibre est instable de toutes part : le vendeur doit déterminer un prix de vente attrayant ainsi qu'une qualité de livraison "convenable".
Dans cette qualité de livraison on trouve surtout aujourd'hui le délai. Nous savons que le client n'attend plus.
Le transporteur ensuite doit essayer de calculer un prix de transport sur des bases relativement floues au départ, notamment en raison de l'évolution des prix du gazoil. De plus, il se doit de mettre en place des réseaux de distribution fiables pour garantir des délais à ses clients, et ce quel que soit le lieu de livraison.
Il doit également disposer d'un système de suivi des colis pour renseigner à la fois l'expéditeur et le destinataire.
Cette dernière partie est sans conteste la partie la moins bien vendue par les transporteurs.
Enfin, le plus important, l'acheteur : il ne trouvera son compte que si le produit acheté est compétitif en terme de prix, que s'il est livré rapidement et convenablement.
Si vous trouvez le bon équilibre, c'est gagné !
Mais attention à un danger qui guette toutes les sociétés utilisatrices de transport : le dépot de bilan de leurs prestataires.
Les transporteurs qualitatifs sont tellement à la limite de leurs seuils de rentabilité (voire en dessous pour un grand nombre) que si l'on y prend garde, ils finiront par disparaitre au profit d'autres, moins attentif aux besoins de leur clientèle.

WerothEeret 21/12/2012 16:30

Good afternoon visitors of web page of site danielbroche.typepad.com I not so a long ago I am vLaurinburg-Maxton
and so, that I lost connection with magnificent a man, Alison- Meg Margaretkon, and now try to find him, last that I know so it that he lives in citi, and often vi
sits the resources of type your danielbroche.typepad.com, nik at itPaulaon
, if suddenly will see this nik write that this man knocked in my icq . I very much I strongly test a boredom without socializing with this man.To reason wanted to say thank you to the command your resource. So to hold boys. Only little request of,sdelayte that your resource was more pochasche accessible, themes that for you Super

Facebook Twitter RSS Contact